olivier-hanquez

Son cadre en A le place au sommet de mon alphabet des moyens de me déplacer.

En voilà un vélo peu commun :AAAAAAAAA Le Strida.

Attention il a un look super sympa et un équipement au top. Avec son cadre en aluminium, il est à la fois solide et léger. Il pèse 9.1 kilos. Les freins à disques fonctionnent très bien (ça évite d’écraser les piétons). Il y a plein de couleur fun mais aussi en noir ou blanc – d’une grande classe A. Et en plus on peut le plier et l’emmener partout en moins de 3 secondes : du coffre de voiture ou la place passager quand on se sent seul, au train, métro, bus, bateau, avion, et sous marin – désolé j’n'ai pas encore testé le dernier).

Plié, c’est rare qu’il le soit… Je ne me déplace pratiquement plus jamais à pied car j’ai adopté un Strida sur Strida.fr. Quand j’attends mon train je suis dessus, même dans le métro, je m’assois sur la selle quand il n’y a personne.

Fini les bouchons, en ville, je grille toutes les voitures au démarrage surtout quand je suis devant au feu rouge. Je me faufile dans la circulation. Je surfe avec les marcheurs sur les trottoirs. Il m’arrive vraiment souvent d’aller plus vite que les vélibs

Assis bien droit, je n’ai plus mal au dos. Je fais 8 km matin et soir mais je peut aussi décider de le mettre dans un autre moyen de transport. C’est de l’encapsulation. Moi piéton je m’emboite sur mon Strida. Mon vélo plié se glisse dans un autre

C’est un petit budget bien amortissable ( 1.5€/jour) le prix d un café. L’autonomie qu’il procure permet de ne plus se soucier des horaires. S’il m’arrive de louper le bus pas grave je pars avec mon Strida.

olivier-hanquez_0

Olivier Hanquez

Comments are closed.